La bière artisanale
Pale Ale

Style et histoire : tout savoir sur la Pale Ale

L’Angleterre, le berceau de la Pale Ale.

Le style de bière Pale Ale est apparue en Angleterre au début du 18ème siècle pendant les prémisses de la Révolution Industrielle qui était en train de changer profondément le pays. La bière n’a pas échappé à cette révolution et c’est grâce au développement des industries lourdes que le style Pale Ale va voir le jour.

Jusque là la grande majorité des bières en Outre-Manche étaient des Porters et des Stouts, le processus de séchage du malt étant compliqué à contrôler le malt finissait par brunir et être torréfié, ce qui donnait une robe sombre et un goût de grillé proche du café ou du chocolat à la bière.

C’est l’utilisation du Coke (charbon qui fut au coeur de la Révolution Industrielle) dans le processus de maltage qui a permis de d’obtenir un malt plus clair après la phase de séchage et donc de brasser une bière avec une robe pâle, la “Pale Ale”.

La Pale Ale ne se distinguait pas seulement par sa couleur, mais aussi par son goût. Plus amère que les Porter et les Stout, les Anglais l’appelleront aussi “Bitter” (“amer” en Anglais) au 19ème siècle.

Pale Ale, la renaissance en Outre-Atlantique

Au 20ème siècle, sous l’égide des grands industriels de la bière, ce sont les Lagers qui seront mises au premier plan au dépend des Ales et notamment de la Pale Ale.

Il faudra attendre les années 70 et le mouvement naissant de la “Craft beer” (bière artisanale en Anglais) pour que la Pale Ale revienne au goût du jour aux Etats-Unis.

C’est la brasserie artisanale Sierra Nevada qui relancera la Pale Ale et qui servira de référence pendant plusieurs années aux autres brasseries artisanales du pays.

La Pale Ale aujourd’hui

Aujourd’hui , les Pale Ales ont tendance à être moyennement corsées, de couleur cuivre pâle à doré, rafraîchissantes et faciles à boire, avec un équilibre élégant de saveurs de malt, de notes d’amertume et d’arômes de houblons floraux.

Recette et Ingrédients : la Pale Ale dans tout ses états

Notre Pale Ale La Brasserie Fondamentale

Le malt

En ce qui concerne le malt, nous utilisons principalement le malt Pale Ale (rien de surprenant jusque là), un malt composé à partir d’orge de printemps d’origine française. Il est ajouté en infusion dans le système de brassage qui utilise de la levure de fermentation haute et offre à notre bière une jolie robe dorée.

Le houblon

Son houblon est un houblon alsacien, le houblon expérimental GS10. C’est une variété de type aromatique et amérisante qui se caractérise par des arômes plutôt classiques avec des notes florales et épicées complétées par des pointes plus fruitées avec des notes de mandarine et d’orange.

Le houblon que nous utilison pour brasser notre Pale Ale est qualifié d’expérimental car il fait partie d’un programme de recherche variétale visant à développer la culture française du houblon. Bien loin de la modification génétique, ce programme vise à croiser différentes espèces de houblons afin d’isoler des arômes et une amertume spécifiques.

Le houblon est un élément essentiel pour brasser une bière équilibrée, l’amertume permettant de compenser la douceur du malt. Les caractéristiques aromatiques du houblon et son amertume proviennent des huiles et des résines (acides alpha) de la fleur femelle de la plante.

Les levures

Pour la fermentation de notre Pale Ale nous utilisons des levures à fermentation haute, dîtes Ale, qui nous permettent de brasser une bières légère et équilibrée avec un faible taux de diacétyle et un palais très net et vif.

Comment bien déguster une Pale Ale ?

Sa robe dorée se mariant parfaitement avec les rayons du soleil, notre Pale Ale accompagnera à merveille votre salade en terrasse ou votre viande blanche pendant un repas de famille. Sa légèreté (5° d’alc.) et sa fraîcheur font aussi d’elle la bière idéale pour un apéro entre amis.