Le Houblon ou humulus lupulus est une plante grimpante de la famille des cannabacées. Il est essentiel au brassage de la bière, puisque c’est lui qui apporte l’amertume et certains arômes à celle-ci. Lors de votre brassage à domicile, vous pouvez vous procurer du houblon sur des sites spécialisés comme rolling beers ou brouwland. Il se présente généralement sous forme de granulés, très pratique pour la conservation.

Mais pour les passionnés, le houblon peut aussi se cultiver à domicile !

Pourquoi cultiver du houblon ? Pour tous les mordus de jardinage et du home-made, cultiver votre propre houblon vous permets d’en vérifier la provenance et la qualité. Quoi de plus satisfaisant que de produire sa bière de A à Z ? Avec ses feuilles et ses lianes grimpantes, il est aussi décoratif dans votre jardin. En bonus, le houblon sert non seulement dans la confection de la bière, mais se consomme aussi sous forme de tisane ou de condiments.

Le matériel

Vous pourrez vous procurer des graines, des plants ou des rhizomes de houblon et le matériel nécessaire à la plantation sur des sites spécialisés tels que hopstock par exemple. Pour vous faciliter la tâche, les rhizomes sont plus simples à cultiver.

ATTENTION : Tous les houblons ne peuvent pas être cultivés : certains sont protégés par un brevet, et nécessitent des autorisations préalables. Le matériel variera en fonction de l’endroit où vous souhaitez planter, mais il faut garder à l’idée que le houblon doit être soutenu pendant sa croissance : câble et tuteur seront donc essentiels. Vous pouvez aussi choisir de faire grimper la plante sur une corde, ce qui facilitera la récolte par la suite : vous n’aurez qu’à la détacher et couper les lianes à la base du pied.

Le lieu

Le houblon se plante contre un mur, une pergola, ou un piquet, puisqu’il aura tendance à grimper très rapidement. Niveau exposition, le houblon nécessite du soleil : plantez-le donc dans un endroit exposé ou à peine ombragé. Pour la qualité du sol, préférez un sol assez riche et bien drainé, et rajoutez du gravier ou des billes d’argile en cas de sol trop humide. Il est préférable de planter en terre pleine, mais si vous désirez l’empoter, un grand format est plus adapté pour garder un sol drainé et aéré. Le houblon nécessite un sol riche en nutriments tels que l’azote ou le potassium, n’hésitez donc pas à ajouter du terreau (compost ou industriel) à votre terre, pour pallier aux éventuels manques.

Quand planter ?

Au printemps, entre mi-avril et mai. Il est important de laisser passer la dernière gelée avant de commencer à planter.

Quand récolter ?

Vers la fin de l’été, vos cônes de houblon commenceront à sécher et libérer une poudre jaune (lupuline). Avant de commencer la récolte, sentez les fleurs de houblon : si elles sentent l’ail, c’est qu’il n’est pas encore mûr ! Récoltez à même le plant les fleurs encore vertes. Attention à celles brunies, qui ne seront pas bonnes à la consommation. L’un des points essentiels de la récolte est de veiller à avoir trois jours de temps sec avant, pour que les houblons ne soient pas humides.

Comment le goûter?

Goûter son houblon permet de définir dans quelle recette on va l’utiliser et avec quel autre houblon il peut être assemblé. On peut utiliser du houblon séché ou des pellets (à mettre dans une boule à thé ou un filtre à café pour éviter d’avoir des morceaux plein les dents).

Il existe principalement 2 méthodes :
-Dans une infusion bien chaude : cela permet d’avoir une idée de l’amertume quand bien même l’aromatique change
-En frottant le houblon dans ses mains : cela permet de sentir les arômes.

Attention : Evitez de le croquer directement, vous risquez de vous en souvenir !

Une fois récoltés, les cônes de houblon doivent être séchés le plus vite possible : disposez-les sur une plaque aérée (style moustiquaire) et laissez les 2 à 3 jours. Vous pouvez également les faire sécher dans un four à température basse pendant plusieurs heures (pour surveiller le séchage, les cônes doivent être réduits d’environ 5 fois par rapport à leur poids originel). On peut aussi les utiliser directement pour le brassage, mais il faudra utiliser plus de houblon que s’ils étaient secs. Le houblon se conserve ensuite dans un endroit frais, si possible sous vide pour conserver le goût et la fraicheur.

Voilà, vous savez tout maintenant sur la culture du houblon à la maison ! Simple, esthétique et utile, cette plante saura ravir les brasseurs en herbe.